La danse a toujours fait partie de ma vie, au même titre que boire, dormir ou manger. Elle fait partie intégrante de mon équilibre, elle m’est essentielle.

Elle fait tout simplement du bien : en tant que moyen d’expression, de lâcher prise, d’accès au plaisir, au bonheur.
Danser fait voir la vie autrement et j’en suis convaincue : le monde irait mieux si tout le monde dansait !

« La danse possède un pouvoir de délivrance physique, on y trouve la force de vivre, d’expulser ses démons, de croire en son instinct. »

R.Lannes

Ma danse : un corps qui s’exprime plus qu’il ne s’exécute

J’ai touché à la danse sous beaucoup de ses formes (modern-jazz, cabaret, street jazz, hip-hop, contemporain, afro-jazz, Bollywood, country, salsa), chacune m’ayant nourri à sa manière.
A défaut de trouver ma place dans une catégorie particulière, j’ai façonné ma singularité, mon vocabulaire et ma danse.

Je travaille avant tout avec les sensations et j’aime déformer les codes, sortir de la danse académique. J’attache une grande importance aux qualités de mouvements, à la justesse du mouvement, en lien avec ce que je raconte et exprime. Je privilégie la sincérité et l’intention du geste dansé à une exécution figée.

Je suis pour la mise en valeur, l’épuré, le juste, le vrai. L’atmosphère me semble tout aussi essentielle pour un résultat optimum : la tenue, le maquillage, la musique, le lieu.

« La danse est le langage caché de l’âme. »

R.Lannes

Me Challenger

Être au service d’un chorégraphe, d’un directeur artistique.

Je considère l’homme en perpétuel apprentissage. Comme tout à chacun, le danseur ne cesse jamais d’apprendre, de s’inspirer des autres, il évolue grâce à ses échanges et collaborations.

On s’enrichit au contact des autres, on se défie, se surpasse, se découvre et en ressort grandi.

C’est ainsi que j’aime travailler avec et pour les autres.